Je m’appelle Clara Walter. J’ai 38 ans. D’origine lyonnaise, je vis dans les Yvelines, à deux pas de Paris.

Créatrice de Rue Quincampoix, je porte plusieurs casquettes : celles de conseil en communication numérique, rédactrice web, Community Manager et blogueuse spécialisée en décoration et en art de vivre.

Je vous invite à en savoir plus sur moi.

ruequincampoix-a-propos

Mon chemin d’écriture

En 1987, Sylvette, ma maîtresse de CP, me donne le goût des livres et des mots. Je dois aussi une fière chandelle à mes parents. Ils m’ont laissée lire de nombreux ouvrages attisant mon imagination.

Suivent la création de « Florentin », une feuille de chou créée le dimanche avec mon amie Elodie dans les années 90, des carnets de voyage sur la Turquie et l’Isle-sur-la-Sorgue (où sont-ils ?), un mardi 21 février 1995 – 13 h – face à Jean-Pierre Pernaut (merci pour ce moment magique Jean-Pierre) et un stage au Progrès (journal lyonnais) en 1997.

Et puis, le temps est passé pour me ramener vers le « Droit » chemin (6 ans sur les bancs des Facs de Droit de Lyon et de Strasbourg, de beaux diplômes, 10 ans en tant que juriste en droit des marques au sein de cabinets juridiques et de grands groupes). L’envie d’en découdre et de vivre de ma passion. En 2012, je reviens à mon premier amour : l’écriture avec le blog Mon éléphant à pois. La famille, le lifestyle et la décoration d’intérieur sont les sujets que j’aborde dans ma bulle créative.

Aujourd’hui, j’aime toujours autant les mots et poursuis mon chemin d’écriture grâce à mon activité, mais aussi en suivant les ateliers d’écriture créative d’Aleph et les cours de Rue 89, site d’information appartenant au Groupe Le Monde.

Rue Quincampoix, née en 2014, est le fruit de mon premier blog. Sa dénomination l’évoque de façon détournée. C’est aussi un clin d’œil à Paris et à sa rue du même nom. Accompagnée dans mon travail, je dépends de la coopérative d’activités et d’emploi parisienne Port Parallèle (c’est son adresse qui apparaît sur mon site web).

Pourquoi avoir choisi la décoration d’intérieur et l’art de vivre comme spécialités ?

ruequincampoix-a-propos

Le choix de la décoration et de l’art de vivre

Parallèlement à mon parcours autour de l’écriture, je développe une sensibilité pour la décoration. Cet attrait me vient de ma maman qui voulait devenir décoratrice d’intérieur. La maison de mon enfance ressemble à s’y méprendre à la couverture d’un Côté Sud. La table du salon regorge de magazines de décoration. Des visites chez les Antiquaires et dans de belles boutiques de décoration, des promenades matinales aux Puces du Canal (appelées auparavant « La Feyssine ») à Villeurbanne, près de Lyon, ponctuent mes journées sans école.

Je suis dorénavant heureuse d’épauler les entreprises spécialisées dans la décoration et l’art de vivre à travers l’élaboration de leur stratégie de communication numérique, la rédaction de leurs contenus web (articles de blog et newsletters) et l’animation de leurs réseaux sociaux. Le respect, la bienveillance, l’écoute et la rigueur sont les valeurs que j’affectionne. Mes collaborations se veulent agréables et mes travaux soignés.

J’attache une importance particulière à faire refléter votre histoire, vos valeurs, les spécificités de votre univers et votre identité dans votre communication. Ce souhait provient probablement de ma sensibilité artistique (dixit mes proches). Mon mantra est d’ailleurs : « Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris. » – Oscar Wilde.